Contrôler son éjaculation : Les 8 méthodes à utiliser

Un homme sur trois rencontre des difficultés pour contrôler son éjaculation pendant les rapports sexuels. C’est une situation frustrante mais il est possible d’y remédier. L’éjaculation précoce chez les hommes n’est plus un tabou. Grâce à différents exercices et conseils, vous pouvez la maîtriser. Je vous invite à découvrir les conseils et astuces à suivre pour contrôler son éjaculation.

Contrôler son éjaculation : Quelles sont les causes d’une éjaculation précoce ?

Les raisons qui pourraient justifier la prématurité de l’éjaculation sont aussi bien d’ordre psychologique que biologique. Mais avant, il faut savoir qu’une éjaculation est qualifiée de précoce lorsqu’elle survient moins de deux minutes après le début du rapport sexuel ou avant la pénétration.

Selon la cause psychologique, cette maladie est due au stress, à l’anxiété, à la nervosité ou à tout autres troubles qui touchent directement la santé mentale. 

Et selon l’ordre biologique, l’éjaculation précoce serait favorisée par une hypersensibilité du gland, ou une inflammation anormale de la prostate. Un fort réflexe d’excitation pourrait aussi en être la cause. 

Il est difficile de déterminer avec exactitude la cause du problème de l’éjaculation prématurée. Mais il existe des astuces pour la retarder.

Les 8 méthodes pour contrôler son éjaculation

La méthode Squeeze

La méthode Squeeze pour contrôler son éjaculation

Il s’agit d’un moyen pour apprendre à maîtriser son éjaculation. La méthode Squeeze préconise le blocage de l’éjaculation à travers une pression sur le gland. Ce blocage est sporadique, juste avant la projection du sperme. 

La méthode Squeeze implique de la patience et des séances d’exercices. C’est par ailleurs une solution adaptée pour les hommes en couple. Car le blocage par pression évoqué plus haut peut être aussi réalisé par la femme au cours des rapports sexuels.

Il est fort probable que lors des premiers essais, l’excitation retombe des deux côtés ou que l’homme ne parvienne pas à retarder l’éjaculation. Cela ne doit pas constituer un motif de découragement. Pour une rapide amélioration, la méthode Squeeze peut être associée à d’autres exercices.

Le Stop and Go

Contrôler son éjaculation la méthode stop and go

Un peu comme le Squeeze, la technique Stop and Go est utilisée pour retarder le moment de l’éjaculation. Il s’agit ici d’abord d’arrêter automatiquement tout mouvement de pénétration dès que les impressions éjaculatoires se font ressentir. Ensuite, après que l’excitation soit assez descendue, le sexe peut reprendre

Le stop and Go baisse donc de façon immédiate le niveau d’excitation sexuelle et permet à l’homme de se calmer pour ne pas éjaculer trop tôt. Pour que cela puisse marcher, il faut que l’homme se prête à plusieurs séances d’exercices. Le stop and Go peut être fait en couple avec l’accompagnement de sa partenaire.

La masturbation

Les exercices de masturbation pour éjaculation précoce

La masturbation est un moyen de contrôler son éjaculation à réaliser seul. En effet, dans les premières méthodes présentées plus haut, l’aide d’une partenaire sexuelle est importante.

Avec la masturbation, l’homme stimule sa libido et juste avant d’atteindre le point culminant du plaisir, il s’arrête. Cet arrêt est censé réprimer et retarder l’envie d’éjaculer. Il faut répéter le procédé au moins cinq fois de façon consécutive. Et au cours de l’acte sexuel, il s’agira d’appliquer les exercices comme lors d’une masturbation. 

La respiration profonde

La respiration profonde

Étant donné que le stress, la nervosité et l’anxiété font partie des causes possibles de l’éjaculation précoce, le processus de respiration profonde peut être une solution pour contrôler son éjaculation

Selon cette méthode, les hommes qui éjaculent prématurément doivent se détendre et respirer aussi profondément que possible. Cette phase respiratoire est observée dès que les signes d’une imminence éjaculatoire sont ressentis. Avec ou sans partenaire sexuelle, cette astuce peut aider à surmonter le mal d’éjaculation précoce.

Les exercices de Kegel

exercices de kegel

Les exercices de Kegel sont conseillés par les sexologues eux même pour faire face à plusieurs problèmes dont l’éjaculation prématurée. 

Ces exercices vont consister pour l’homme à retenir son excitation pendant un moment afin de reporter le plus longtemps possible le plaisir de l’éjaculation. La retenue de l’excitation passe par la contraction des muscles pelviens pendant au moins cinq secondes. Ensuite, il faudra décontracter et répéter le processus au moins quatre fois au sein d’une journée.

Utiliser des préservatifs retardants

Les préservatifs retardants constituent une solution pour le contrôle de l’éjaculation. Il en existe deux types. Les préservatifs retardants anatomiques et les préservatifs retardants anesthésiques.

Les premiers sont conçus pour ralentir le flux sanguin vers le pénis, et donc la sensation d’excitation. Quant au second, ils  sont dotés d’anesthésiants qui diminuent la sensibilité des nerfs du pénis. La réduction du niveau d’excitation sexuelle retarde l’éjaculation pendant un bon moment.

Choisir un bon endroit et varier les positions sexuelles

Un autre conseil pour éviter une jouissance trop rapide est de choisir un bon endroit pour faire l’amour. Un bon endroit pour les hommes qui souffrent de ce problème de sexualité, c’est un lieu qui ralentit considérablement leur libido

Il faut aussi changer et varier les positions sexuelles. Lors du rapport, l’homme doit éviter d’adopter des positions excitantes trop longtemps. Ce changement régulier favorise la durabilité des hommes au lit. Car, à chaque pause, le plaisir et taux d’excitabilité chutent avant de remonter.

Consulter un sexologue 

La consultation d’un expert en sexualité peut être la solution pour retarder l’éjaculation prématurée. Le sexologue saura vous indiquer la marche à suivre pour une sexualité plus épanouie et pour mieux contrôler son éjaculation. En plus, consulter un sexologue, c’est plus fiable et plus efficace.